AutoCollage TER

Histoire d'Amour

D'emblée il y a cette odeur.
Un doux mélange de myrte, de romarin, de ciste, d'épiaire poisseux et de genêts corse.
D'emblée il y a la lumière, cette lumière évanescente qui semble n'éclairer que ce que la Corse a de divin.
Puis il y a la mer, mère du pays et à ce point maternelle qu'elle continue d'en sculpter les contours.....
Ce n'est qu'après qu'on découvre ses villages, ses châtaigniers, ses chants polyphoniques.
Car la Corse est comme une courtisée qui tarderait à se faire aimer.
Mais attendez que la belle vous traine au bal !
Vous la trouverez plus engageante qu'elle n'en a l'air.....
A coup sûr elle saura vous prendre à bras-le-corps à peine aurez-vous feint le moindre sentiment.
Alors, loin de vous les idées toutes faites, les craintes et les soupçons, laissez-vous aimer par la Corse.
Parce que d'amour il en sera question ! De quoi vous faire oublier toutes les rumeurs du continent.

La Corse est une harmonie sans fin, ou les scintillements de la lumière vous emportent dans un univers de Merveilles.
C'est de sa beauté, de ses contrastes et de son caractère, qu'est née voilà longtemps, une Fabuleuse Terre de loisirs et d'accueil.

 

 Présentation de la Corse

La Corse par satellite Envisat : Agence Spatiale Européenne (ESA)

La Corse a une superficie de 8700 km2.
Sa population est de 270.000 habitants.
Elle se situe à 80 km de Livourne (Italie) et 180 km de Nice.
L'île mesure 183 km du nord au sud et 83 km d'ouest en est.
Ses côtes s'étirent sur environ 1000 km, de sable, de criques, et de golfes.
C'est une montagne dans la mer. En effet, à 25 km des côtes s'élève le Monte Cinto à 2700m d'altitude.
C'est aussi une île verte, généreusement abreuvée de rivières et de cours d'eau, offrant sa fertilité à une végétation et une faune exceptionnelles.
Elle est une harmonie sans fin, ou les scintillements de la lumière vous emportent dans un univers de Merveilles.

Depuis 8000 ans, une terre d'histoire ou la culture et les traditions se sont enracinées au cours des âges.

Il était une fois ...La Corse

Tête de Maure en bronze: Réalisée par D.Brunati

5,5 millions d'années avant JC, il y eut une crise de salinité, la méditerranée contenant plus de sel, le détroit de Gibraltar se ferma et la Méditerranée s'assécha pendant 500 000 ans.
Le détroit de Gilbratar s'ouvrit à nouveau, La communication avec l'Atlantique reprit et la Corse redevint insulaire.
Au Quaternaire, il y eut quatre glaciations successives, et le niveau marin baissa, ainsi, la Corse fut reliée à la Toscane (Italie) par le pont tyrrhénien (la Tyrrhénide était un continent aujourd'hui disparu qui occupait le centre de la Méditerranée actuelle). Il y a un million d'années, des espèces animales colonisent la Corse par ce pont.
Vers 600 000 ans av JC, le niveau marin remonta, la Corse se sépara définitivement du continent par suite de la disparition du pont tyrrhénien sous les eaux de la méditerranée, qui la reliait au nord de la Péninsule italique.

Ainsi commence l'histoire.......

........L'histoire d'une île, l'histoire d'une terre, a terra corsa, terra nostra.

La préhistoire en Corse

250-prehistoire

me si la légende dit joliment, que c'est une femme appelée Corsa qui serait arrivée la première dans ce pays en compagnie d'un troupeau de vaches, c'est quand même la dame de Bonifacio, morte à 40 ans à peine, qui est le plus ancien reste humain attestée de Corse datant de 6 570 av JC.
Ces premiers corses vivent de cueillette (coquillages, baies sauvages) et de chasse (lapin-rat) et ont pu disparaître sans descendance. Au néolithique ancien, au VIe millénaire av JC, arrivent dans l'île les premiers néolithiques qui sont les ancêtres des corses.
Cette civilisation est marquée par l'apparition de l'agriculture, de la domestication des animaux utiles à l'homme et des premiers villages.
Cultures et troupeaux apparaissent.
Au Ve millénaire av JC, soit 2 000 ans avant la connaissance de l'olivier planté, ils obtiennent de l'huile d'olive en écrasant deux espèces composantes du maquis, le pistachier lentisque et l'oléastre ou olivier sauvage.
Le peuplement de la Corse se densifie avec l'arrivée des Ligures puis des Torréens vers 1 500 av JC. Ces constructeurs de mégalithes édifient des menhirs stèles et font de la Corse la première région d'Europe pour la quantité de la statuaire mégalithique en particulier des statues menhirs armées.
Dès cette époque, commencèrent les échanges avec la péninsule italien

Carte de la Corse en 1573

25

 

La Carte de la Corse en 1732

Carte de la Corse en 1732

 

Carte de la Corse en 1740

Carte de la Corse en 1740

 

Les Tourments de l'Histoire

3 Mats

Le ciel de l'Histoire de la Corse est un ciel d'orage, tourmenté, violent, traversé par les éclairs des invasions.

Un ciel où les moments de paix, d'un calme trompeur sont vite déchirés par l'explosion des convoitises étrangères - Ibères, Ligures ou Phéniciens, Phocéens, Etrusques ou Syracusains, Romains ou Vandales, Pisans ou Génois.....
Victime de sa position géographique comme de l'éclat de sa beauté, l'île a longtemps été contrainte malgré sa pugnacité d'abandonner ses rivages aux envahisseurs que la mer, sans cesse, ramène à elle, la contraignant ainsi à se forger dans l'adversité un tempérament aussi solide que le granit dont elle est issue

 

Illustration de la bataille de Ponte Novo ( Corse)

On dit tellement de choses sur la Corse et les corses sans jamais
connaître de ce peuple qui lutte tout simplement pour des droits
qu'on lui refuse ....

Alors que beaucoup s'offusquent que les droits de l'homme sont
bafoués sur le territoire français, qu'en est-il en Corse où
l'on tente de refaire l'Histoire de ce peuple, de le criminaliser
par tous les moyens aux yeux de la communauté française et internationale ?

Les insultes fusent contre la communauté corse dans les médias sans que
cela n'émeuve personne. Cela fait penser à une époque triste qui marquera
à jamais l'Histoire de France.

Comment peut-on dire et écrire que le peuple corse n'existe pas sans
connaître son histoire ?

Les négationnistes, les révisionnistes ont décidé de mettre du bord
de l'injustice et de nier le peuple corse, la Nation corse indépendante
de 1755 à 1769 : établissement d'une constitution démocratique qui donnait
aux femmes le droit de vote (en France il fallu attendre 1947 pour que ce droit
soit effectif), séparation des pouvoirs, constitution d'une armée,
d'une marine, création d'une université et d'un corps électoral, bref,
la Corse fonde une République moderne et est citée en exemple dans toute
l'Europe, bien avant l'arrivée des révolutionnaires Français.

La révolution corse sera la première révolution du XVIII ème siècle et
dont les principes se répondront à travers le monde, dans les
colonies Américaines ou le nom de Pasquale Paoli est crié par
les rebelles qui prennent d'assaut les forteresses anglaises
(plusieurs villes des USA portent les noms : Paoli, Corsica
et Corsicana en hommage aux fils de la liberté corse).

Mais tous ceci fut brisé sous le feu et les baïonnettes des
armées d'invasions du roi de France Louis XV. Des villages
entiers sont brûlés, rasés, des femmes violées, des hommes
pendus, les enfants égorgés,  une grande partie du peuple déporté dans
les bagnes de Toulon où ils meurent de mauvais traitements ou de malnutrition..

  Ou est donc passée toute cette liberté volée ???
.....on connait la suite des évenements!

*******